Choisissez votre camp.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 This is who I really am. ♪

Aller en bas 
AuteurMessage
Nastasia R. Cameron

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: This is who I really am. ♪   Dim 5 Fév - 17:00

Je me nomme Nastasia River Cameron, j'ai actuellement 18 ans. Je suis né le 14 août 2002, à New-York. Je fais parti des partisans de Poséidon. On peut facilement m'identifier grâce à un pendentif en forme qui renferme une photo de ma mère. On me dit que je ressemble beaucoup à Minka Kelly.

PEOPLEareSTRANGE



THISisMYSTORY

CHAPTER I : THE BEGINNING.



Née un 14 août 2002 de l'union d'un Dieu, Hadès et d'une mortelle, Maria, Nastasia n'a pas eu une enfance heureuse et tranquille. Tout d'abord, sa mère, autrefois splendide et plutôt mesquine, était devenue après sa naissance une vraie loque. Un coup elle était lucide et l'autre, elle sombrait dans la folie. C'est son grand-frère Matthew qui a dû prendre soin d'elle. Personne n'osait évoquer l'idée de la placer dans un asile psychiatrique et les choses en restèrent là. Grandissant dans un climat houleux et instable, la jeune demi déesse n'alla pas à l'école, faute de moyens. Sa dyslexie était telle, par moment, qu'elle aurait été un trop gros handicap pour elle comparé aux autres élèves. Elle a tout de même appris à lire et écrire même si cette dernière tâche se révélait plus ardu que la première. Nastasia n'avait pas beaucoup d'amis lorsqu'elle était plus jeune. Déjà elle n'allait pas en classe, du coup, l'intégration se révélait plus difficile et son quartier était tellement malfamé, peu d'enfants traînaient dans le coin. En revanche, de nombreux dealers venaient ici pour s'échanger de la marchandise ou même se battre. Matthew avait déjà eu des ennuis à cause de ça mais il avait fini par arrêter, ne voulant pas que sa petite soeur l'imite. Il était donc rentré un soir, le visage en sang et même petite, elle avait compris que quelque chose de grave s'était passé. Sa mère, trop instable pour pouvoir s'occuper de ses enfants, ne s'en rendit même pas compte. Inquiète, elle courut jusqu'à sa chambre et frappa jusqu'à ce qu'il ouvre. Il était dans un tel état de colère qu'il manqua de la gifler pour l'avoir déranger.
_ Matthew ! S'écria-t-elle. Mais enfin, qu'est-ce qui te prends ?!
D'abord étonné qu'elle ne se mette pas à pleurer ou autre, il finit par se ressaisir et posa une main contre l'encadrement de la porte, le regard dans le vague.
_ Excuse-moi Nasty, je ne recommencerais pas, c'est promis. Vas te coucher maintenant, il est tard.
Croyant qu'il parlait de son attitude envers elle, elle ne mesura pas vraiment l'étendue de ses paroles car lui, parlait de la drogue. Elle alla lui faire un câlin et fila dans sa chambre en vitesse. Certes, elle l'avait déjà vu dans des états bien pire mais jamais il n'avait eut de geste violent envers elle. Encore trop petite pour comprendre, elle avait mis ça sur le dos de la fatigue. Il est vrai qu'il travaillait beaucoup pour subvenir à leurs besoins puisque sa mère était incapable d'aller travailler. Elle continua à grandir lentement mais sûrement. Elle en voulait beaucoup à sa mère d'être comme elle était car dans un sens, c'était Maria qui s'était laissé aller à la folie mais personne ne savait vraiment pourquoi. Tous pensait qu'elle l'était déjà depuis le départ mais que cela c'était accentué au fil du temps. Théorie que Nastasia ne pouvait accepter. Elle voulait des faits et des preuves concrètes, pas des ramassis d'âneries de vieilles commères qui n'avaient rien d'autre à faire que de bavasser sur la vie de sa famille. Le jour de ses 11 ans, elle en eut marre et voulu en apprendre plus. Elle décida donc d'aller voir sa mère pour la première fois depuis sa naissance. Elle n'avait jamais osé entrer dans sa chambre où elle y restait la plupart du temps enfermée et son frère le lui avait fortement déconseillé. Mais là, il fallait qu'elle sache. En plus, elle commençait à entendre des voix dans sa tête, ce qui n'était pas très rassurant en soi. Arrivant devant la porte d'une pièce où elle n'avait jamais, encore, mis les pieds, elle frappa fermement. Une faible voix se fit alors entendre « Quoi ? C'est encore toi Matthew ? Je t'ai dis que j'ai pas faim, tu le fais exprès abruti ! ». Elle ouvrit la porte et devant les yeux médusés de sa mère, elle entra et la referma derrière elle.
_ Non, c'est moi Nastasia, tu te souviens que tu as une fille au moins ?
Le regard un moment dans le lointain, elle revint à elle en clignant des paupières. Elle n'en revenait pas. Sa fille qu'elle n'avait pas vu depuis des lustres, se tenait là, devant elle.
_ Bien sûr ma chérie. Assieds-toi voyons. Tu voulais quelque chose ?
Apparemment, elle était bien tombée. Elle était dans un de ces moments de lucidité, ce qui arrangeait bien la fille d'Hadès. Elle alla donc s'asseoir sur le lit et fixa sa mère.
_ Je veux des réponses mère. Pourquoi est-ce que tu es comme ça ? Et pourquoi j'entends des voix dans ma tête ?
Un long silence s'ensuivit. Maria semblait réfléchir à comment le lui dire. Jouant avec un morceau de pain qu'elle avait dans les mains, elle se lança d'une voix posée :
_ J'ai perdu la raison depuis que votre père m'a quitté. Je sais que c'était prévisible et qu'il est déjà très rare qu'ils reviennent comme il l'a fait mais c'est plus fort que moi, je l'aime et personne n'y changera rien. Je me suis simplement laissée aller et je tiens à m'excuser de tout ce que je vous ai fait subir. J'espère que vous me pardonnerez un jour...
Faisant une pause, Nastasia digéra difficilement ce qu'elle venait de lui apprendre mais après tout, elle avait voulu savoir. Maintenant elle savait, elle ne dit rien et attendit qu'elle reprenne, ce qu'elle fit.
_ Quant à ta deuxième question, tu as le don que j'ai et que ma mère a eu. Matthew ne pouvait pas t'en parler parce que je ne l'ai jamais mis au courant et que lui, n'a pas eu ce don. Tu peux lire dans les pensées mon enfant, c'est une bénédiction comme une malédiction si tu ne sais pas t'en servir correctement. Il va falloir que tu apprennes à le maîtriser sinon tu finiras par …
Elle ne finit pas sa phrase, elle était déjà repartie dans sa phase de démence et il était temps pour Nastasia de sortir de là. S'éclipsant plus vite que l'éclair, elle manqua de rentrer dans son frère qui venait de rentrer. Suspicieux, ce dernier regarda dans la direction où elle venait et la fusilla du regard mais elle ne lui laissa pas le temps de l'engueuler et fila dehors. Quelques années plus tard, elle commença à suivre les pas de son frère, n'ayant rien d'autre à faire et voulant à tout prix faire taire ses voix qu'elle entendait plus clairement et plus longtemps qu'avant. C'était tellement un brouhaha qu'elle ne comprenait rien à ce qu'elles pouvaient bien dire. Elle fit alors la rencontre de Damon, un autre demi dieu. Lui était un fils de Zeus et semblait être du côté de son père. Rapidement, ils firent connaissance et sortirent ensemble un temps. Mais, le jour de ses 14 ans, son petit ami était complètement shooté et il pouvait devenir assez violent et dangereux, dans ces cas-là. Alors qu'elle était tranquillement assise sur le canapé d'une de leur planque, il se jeta presque dessus et commença à lui arracher ses vêtements. Ne sachant pas encore très bien utiliser ses pouvoirs, elle ne put rien riposter et se retrouva coincée. Personne n'était là ce jour-ci et elle pouvait toujours crier, aucun de leurs « amis » ne l'entendrait. Elle le supplia d'arrêter et tenta de le repousser à maintes reprises mais rien à faire. Quand il eut finit, il s'en alla, l'air fier et la laissa là, humiliée et couverte de sang. Il l'avait tellement frappé pour qu'elle se taise et qu'elle arrête de bouger, qu'elle était inconsciente. Lorsqu'elle se réveilla, elle ne sut s'expliquer ce qu'elle ressentait mais elle était tellement mal qu'elle put à peine bouger et elle resta là pendant une semaine sans presque rien manger ni boire. On la retrouva dans le même état mais elle ne voulait pas qu'on l'emmène à l'hôpital alors elle se contenta d'aller se doucher en rentrant chez elle et soigner vite-fait ses blessures cachant la vérité à son frère même si ce n'était pas évident et là, ce fut le début de la fin...




CHAPTER II : THE DESCENT.



Elle commença donc à se droguer, son frère était parti à la colonie pendant un temps et ne savait donc pas ce qu'il se passait. Sa mère était toujours enfermée dans sa chambre et Nastasia ne se donnait même pas la peine d'entrer, elle posait simplement devant la porte son repas et s'en allait à ses occupations. La drogue avait eu l'effet escompté, elle n'était plus triste et elle n'entendait plus les voix. Son malaise suite à son viol s'était envolé pendant qu'elle était shooté. Elle ne revit pas Damon et ça l'arrangeait car même droguée, dès qu'elle le voyait, elle restait pétrifiée et n'arrivait pas à le quitter des yeux. Ses pouvoirs se développaient de plus en plus mais ce n'était pas vraiment une bonne nouvelle puisque plus ils évoluaient et plus elle perdait le contrôle. Et l'inévitable arriva. Un jour, comme à son habitude, elle déposa le plateau repas de sa mère par terre avant de sortir mais en l'entendant, cette dernière l'appela sur un ton colérique. Etonnée, Nastasia entra donc dans la pièce, les bras croisés et fixa Maria sans un mot.
_ Espèce de petite traînée ! Tu croyais que j'allais jamais savoir que t'avais couché avec Damon ?!
Complètement sous le choc, ses bras retombèrent le long de son corps, les poings serrés.
_ Ne fais pas cette tête-là ! Je le connais ce petit, c'est un bon gars ! Il est venu me dire que tu l'avais allumé et que tu l'avais accusé de viol alors que c'est toi qui l'avait voulu ! Sale garce !
Elle se leva, chancelante et s'approcha de sa fille avant de lui donner une gifle en y mettant ses ongles. Résultat, elle eut la lèvre en sang et la joue griffée. Elle était incapable de sortir un mot tellement elle était choquée. Comment avait-il osé faire ça ?! Et elle, comment avait-elle osé le croire lui ?! La rage montait en elle et il n'en fallait pas beaucoup pour qu'elle éclate.
_ Eh bien alors, dis quelque chose ! Tu ne vaux rien de toute façon et plus précisément, tu ne sers à rien ! Tu aurais pu trouver un travail mais non, à la place, tu as préféré te prostituer ! Sors de cette maison, petite putain ! Je ne veux plus jamais te voir !
C'en était de trop. Elle ne pouvait pas en entendre plus. Cependant, sa mère n'était pas elle-même. Elle était encore dans une de ses périodes de démences mais Nastasia ne s'en était pas rendue compte, déjà parce qu'elle était à moitié sous l'effet de la drogue et parce qu'elle était profondément blessée par ce qu'elle venait de lui dire. La colère était trop forte, sa mère se mit alors à brûler sous ses yeux, cette dernière l'implorait de ne pas faire ça et qu'elle était vraiment désolée sauf que la fille d'Hadès ne contrôlait plus rien. Elle voulait l'aider mais c'était trop tard...
_ NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ! Hurla-t-elle alors en tombant à genoux.
Elle se mit à pleurer et pleurer jusqu'à ce que son corps est vidé toutes ses larmes et que ses yeux soient tellement bouffit qu'on ne remarquait que ça. Un tas de cendre au milieu de la pièce, c'est tout ce qu'il restait de Maria. Quand elle put enfin se relever et avancer, elle recula à pas lents de la chambre et rentra dans son frère qui rentrait plus tôt que prévu de la colonie. Il la retourna et s'aperçut alors que quelque chose clochait.
_ Nastasia ? Enfin, qu'est-ce que tu as ?
La gardant dans ses bras, il marcha comme il put vers la chambre et aperçut le tas de cendre au milieu de la moquette et regarde de tous les côtés mais il n'y avait aucun signe de sa mère. Comprenant petit à petit ce qui avait pu se passer, il la serra contre lui et voulut savoir ce qu'il s'était passé mais elle était incapable de parler. Déjà, si elle lui disait le pourquoi du comment, elle serait obligée de parler de son viol et ça, il en était hors de question. Mieux valait se taire. Un soir pourtant, elle en eut marre de sa vie et décida qu'il était temps d'y mettre fin. Elle emporta avec elle une énorme dose de drogue qui, si elle la prenait d'un coup, causerait une overdose. Elle en était consciente et c'était pourquoi, elle le faisait. Pour sortir, elle prétexta qu'elle allait voir un ami, Ezechiel. Son frère la crut car ce jeune homme la surveillait tout le temps depuis qu'ils s'étaient rencontrés dans une des planques de la bande. C'était un ancien drogué qui essayait de ne pas retomber dedans même si Nastasia savait qu'en cachette, il se shootait. Du coup, elle lui piquait toutes ses doses. Il ne le savait pas et elle espérait qu'il ne le découvrirait pas. Elle faisait juste ça pour lui parce que c'était quelqu'un de bien et qu'il méritait d'avoir une vie meilleure que la sienne. Elle s'en voulait de lâcher Matthew comme ça mais elle n'en pouvait plus. Elle alla se mettre à l'abri dans un vieil appartement et s'injecta toute la drogue dans les veines. Au début, c'était agréable mais très vite, elle se sentit partir. Et après tout, c'était tout ce qu'elle voulait. Même si son frère était encore là, elle l'avait entendu parler à un autre demi dieu, un de ses amis et elle voyait bien qu'il commençait à sombrer dans les forces du mal, seulement, elle ne pouvait rien faire pour lui car elle n'était même pas capable de se sauver elle-même.
_ Matt, on t'attend, tu nous rejoins quand ? Et puis, c'est ton père quand même ! T'occupes pas de la colo, t'as bien fait, c'est tous des cons. Ils servent à rien et sont incapables de se décider. Toi au moins, tu as fait un choix.
Son frère n'avait rien répondu mais ce silence voulait tout dire, il allait l'abandonner et elle avait trop encaissé, cette fois-ci, elle ne pouvait plus. C'était quand même drôle de se rappeler cette scène alors qu'elle était en train de mourir, en tout cas, c'est ce qu'elle pensait. Sa vie était tellement pathétique que s'en était comique. Alors qu'elle sombrait dans un aller sans retour, quelqu'un se précipita vers elle en criant et la secoua, lui donnant à manger quelque chose dont elle ne connaissait pas l'existence avant. Elle perdit tout de même connaissance et ne se réveilla que quelques jours plus tard sur un pégase. Apparemment, son ami la conduisait vers un endroit qui serait mieux pour elle...



CHAPTER III : THE HOPE.




La colonie était donc son nouveau chez elle. Ezechiel n'avait rien trouvé de mieux que de l'emmener de force avec lui là-bas. Il est vrai qu'au début, elle lui en avait voulu. Elle passait pour une débile qui ne connaissait rien à rien. En effet, elle ne savait pas vraiment se servir de ses pouvoirs et en plus, les voix dans sa tête étaient revenues, plus nombreuses qu'avant. Elle n'avait plus accès à la drogue depuis quelques temps et cela la perturbait énormément. Elle finit, cependant, par rapidement se faire aux autres et à la colonie. On y prenait vite son train de vie et elle aimait quand il y avait de l'action, du coup, elle n'était jamais déçue. Surtout quand son ami rencontra une demoiselle prénommée Eloyce. Il était tellement heureux, elle ne l'avait jamais vu comme ça et ça la rendait joyeuse. Elle faisait en sorte qu'il n'arrive rien à la demi déesse qui avait fait chavirer le coeur d'Ezechiel. Mais un jour, cette dernière se perdit en mer. Et là, ce fut le drame. Nastasia s'en voulait énormément de ne pas l'avoir plus surveillé tandis que son ami était complètement effondré. Il était à l'extrême opposé de ce qu'il était avant et il recommençait à se droguer et ça, elle ne pouvait l'accepter. Donc, elle avait décidé de refaire ce qu'elle avait fait quelques années plus tôt, elle lui piquait à nouveau toutes ses doses et les prenait à sa place. Ce dernier était constamment en train de regarder la mer, assis sur la plage. Il finit par rejoindre le camp de Poséidon pour qu'il l'aide à la retrouver et en bonne amie, elle le suivit alors qu'elle n'avait jamais eu l'intention de prendre parti. Mais c'était un des proches à qui elle tenait le plus et il lui avait sauvé la vie alors elle se devait de le protéger. Les mois passèrent, tous plus horrible les uns que les autres, puis une lettre arriva pour Chiron. C'était de la part de son frère et elle devait le lui apporter sauf qu'elle ne le fit pas surtout quand elle en lut le contenu. Il racontait tout ce qui lui était arrivé et qu'en plus, il avait regardé dans son journal intime. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu de nouvelles de lui et au lieu de lui en donner, il balançait toute sa vie au chef de la colonie qui plus est. Elle savait qu'il faisait ça pour elle mais elle ne lui avait rien demandé ! Elle rangea donc cette lettre dans son journal intime et n'en parla à personne même pas à Ezechiel qui avait été, lui aussi, mentionné. Chiron finit par voir, que tous les deux n'allaient vraiment pas bien et décida de leur faire faire un peu de thérapie avec lui, soit disant pour les aider. Nastasia était muette comme une carpe à chacune de leur séance et celui-ci la connaissait moins qu'Ezechiel donc il ne pouvait pas la pousser à lui parler. Sa vie était un vrai flou artistique. Personne à part peut-être Ezechiel la connaissait vraiment, elle était mystérieuse. C'est d'ailleurs ce qui attirait beaucoup les commères qui se faisaient un malin plaisir de raconter pleins d'âneries sur elle. Mais de toute façon, elle s'en fichait. Si elles faisaient cela, c'est qu'elles n'avaient rien d'autre à faire de mieux et c'était ça le plus triste. La fille d'Hadès avait beaucoup pris sur elle et réussit à surmonter pas mal d'épreuves grâce à Ezechiel. Elle se sentait mieux et plus vivante qu'avant. Son frère lui manquait énormément mais tant qu'il était en vie, c'est tout ce qui importait. Un an ou deux plus tard, elle entendit parler d'un nouveau, c'était un fils de Zeus. Elle n'y prêta pas vraiment attention jusqu'à ce qu'elle entende son prénom et là, ce fut une véritable douche froide pour elle. Nastasia ne se serait jamais attendu à ce qu'il vienne ici, il semblait tellement indépendant qu'elle ne l'imaginait pas rejoindre un quelconque groupe. Depuis qu'elle savait qu'il était là, elle faisait tout pour l'éviter et lui, le savait. Ca devait sûrement l'amuser mais elle s'en fichait, elle ne voulait pas le voir. Elle n'en avait pas parlé à Ezechiel mais ce dernier commençait à avoir des soupçons... Pour l'instant, elle arrivait à se tenir éloigner de Damon et échapper aux questions de son ami mais cela pour combien de temps ?...


THISisMYCHARACTER
Sorte de thérapie quelques jours après son arrivée à la colonie, Chiron étant brièvement au courant de sa situation et ayant fait la même démarche avec Ezechiel, il l'avait donc convié à venir le voir. Un peu réticente, elle y était allée finalement parce que son ami avait fait « l'effort » de le faire aussi. Assise sur une chaise plutôt confortable en face de Chiron, elle l'observait en train de lui parler, n'écoutant pas un mot de ce qu'il pouvait bien raconter.
_ Nastasia ?
Pas de réponse.
_ NASTASIA !
Un léger sourire accroché aux lèvres, un sourire presque mesquin, indiqua à Chiron qu'elle l'écoutait maintenant.
_ Je ne vais pas pouvoir t'aider si tu ne fais aucun effort Nastasia.
_ Qui vous dis que j'ai besoin d'aide et surtout que j'ai besoin de vous ?
_ Réponse classique de personne se trouvant dans ta position. Je peux comprendre que ce tu as vécu est difficile mais parler ne peut te faire que du bien.
_ Ca, c'est vous qui le dites.
_ Arrêtes de faire ta bornée, ça fait 5 séances que tu viens à l'heure actuelle et tu n'as pas sorti un mot. J'en ai appris plus sur Ezechiel que sur toi.
_ C'est une pipelette, je le lui ai toujours dit mais il ne m'a jamais cru.
_ Pourquoi ce besoin constant de changer de sujet ?
Elle se leva alors.
_ Parce que ma vie privée ne vous regarde pas.
Et elle sortit sans même lui laisser le temps de lui répondre.


***


Installée confortablement dans son lit, elle attrapa son journal intime et commença à écrire dedans.

Cher Journal Intime, aujourd'hui n'est ni blanc ni noir. Ni bon, ni mauvais. Je me sens plutôt bien pour l'instant. L'autre fois, on m'a donné un formulaire avec des questions posées pour me cerner. Je n'y ai pas répondu mais je m'en souviens parfaitement et je vais t'en faire profiter :

1- Comment décrirais-tu ta personnalité ?

J'avais presque eu envie de répondre : « De quoi tu te mêles ?! » Mais je vais faire un effort ici.

C'est pas une question facile à répondre ça quand même. Je dirais que je peux être très méchante si on me cherche vraiment et je ne mâcherais pas mes mots. D'ailleurs, c'est pas dans mon genre de faire dans la dentelle. Quand j'ai quelque chose à dire, je le dis même si ça plaît pas. Je m'en contre fiche de l'opinion que les gens peuvent avoir sur moi. Personne ne me connaît vraiment alors je considère qu'ils n'ont pas le droit de me juger donc leurs stupides réflexions ne m'atteignent nullement. En revanche, je suis d'un naturel plutôt décontracté voir dès fois un peu trop par moment surtout quand je suis sous l'effet de la drogue. Je n'ai peur de rien ni de personne et j'obtiens, en général, tout ce que je veux. Je ne suis aucune règles à part celle que je me suis fixée. Moi et les règlements, on s'entend pas trop. Pour finir, je dirais que je ne suis sympa qu'avec ceux qui en valent la peine. Certes, je suis du genre à sourire tout le temps parce que je trouve que faire la gueule à longueur de journée ne sert à rien mais il ne faut pas s'attendre à ce que je vous fasse des câlins en veux-tu en voilà non plus.


2- Si tu devais te décrire moralement en une dizaine d'adjectifs, lesquels seraient-ils ?

Gourmande- Souriante- Hyper active- Téméraire- Bornée- Franche- Séductrice- Provocatrice- Manipulatrice à mes heures perdues- Sociable- Mystérieuse.

3- Comment réagirais-tu si ton/ta meilleure amie te trahissait ?

C'est quoi cette question de merde ?! On est plus en maternelle franchement. M'enfin, j'ai dis que j'allais faire un effort donc, même si je la trouve débile, je vais y répondre.

J'essaierais de savoir pourquoi déjà avant de sauter tout de suite aux conclusions comme le font beaucoup. Si il ou elle avait des raisons précises qui justifieraient un tel acte et enfin, mon côté « je m'en foutiste » prendrait certainement le dessus et laisserait couler. Par contre, si ça venait à recommencer, je le ou la renverrais chier tout simplement.

4- Enfin, as-tu déjà fait quelque chose, accidentellement ou pas, qui t'aurais amené à la situation dans laquelle tu te trouves ?

Oh non Chiron, tu ne m'auras pas comme ça.

La réponse est non.

Voilà, c'est tout ce que j'avais à te raconter. A plus très cher Journal.



***


Lettre écrite par son frère quand il se souciait encore de sa soeur, la cernant mieux que quiconque au monde. Il l'avait rédigé dans le but de l'envoyer à la colonie pour qu'on puisse l'aider mais cette dernière l'avait intercepté avant.

« Cher Chiron,

Je sais que je ne suis plus le bienvenue après ce que j'ai fait mais ma soeur, elle, n'y est pour rien. Elle ne sait même pas ce qui s'est passé à la colonie et j'espère qu'elle ne le saura jamais parce que je ne suis pas vraiment fier de moi. Mais, je ne t'écris pas pour parler de ma petite personne. Donc, j'en viens aux vrais raisons de cette lettre. Ma soeur est complètement perdue et je ne sais pas si quelqu'un arrivera à lui faire retrouver son chemin. C'est une étoile qui fait semblant de briller mais qui au fond, se meurt. Je ne sais pas quoi faire pour l'aider, elle ne me parle pas, enfin plutôt, elle ne parle pas depuis ce qui est arrivé à nôtre mère. Tu es au courant de cette histoire. Ca l'a brisé complètement et même si elle n'était pas un modèle pour nous, elle restait nôtre mère. C'était pendant sa période de droguée, elle ne maîtrisait pas encore totalement ses pouvoirs et elle l'a brûlé vive. Elle s'est tellement renfermée sur elle après cet épisode que je ne sais toujours pas ce qu'elle a ressenti, ce qu'elle ressent même. Tout ce que je sais, c'est qu'elle ne fait qu'aller bien en apparence. Elle ne compte que sur ça pour montrer aux autres que tout va bien. Personne ne la connaît vraiment à part Ezechiel. Elle se cache derrière un rôle qu'elle s'est donnée parce que c'était trop dur d'être elle-même. En réalité, c'est une personne qui a un très fort tempérament et une joie de vivre telle que je n'en avais jamais vu auparavant. Elle est très fragile intérieurement et se soucie plus du sort des autres que du sien. Elle a un courage impressionnant et une volonté de fer. C'est quelqu'un sur qui on peut compter si on a besoin d'elle. C'est aussi une personne avec laquelle on se confie très facilement, elle sait écouter et conseiller mieux que quiconque. Elle ne se plaindra jamais tout fort, gardant tout pour elle. Quand je la vois, j'ai envie de la protéger et de l'éloigner loin de tout ça mais je sais que ce n'est pas ce qu'elle veut. Elle, elle veut faire partie de l'action, se rendre utile. Ce sont des traits forts de son caractère qui ressortent malgré tout. Ce qui donne un mélange que les gens apprécient chez elle. Elle aime bien s'isoler quand elle ne se sent pas bien, c'est d'ailleurs une chose que je lui ai toujours reproché. Elle m'a caché un événement qui a eu lieu un peu avant sa période de droguée et qui pourrait presque être le facteur déclencheur. Je ne suis pas censé t'en parler parce que ce n'est pas quelque chose de très facile à entendre et à dire mais je pense que même si elle prétend qu'elle s'en est remis, il reste un traumatisme qui la rend encore plus fragile qu'elle ne l'est. Tu es d'ailleurs la première personne à qui j'en parle, en espérant que ma lettre arrivera bien à destination et qu'elle ne tombera pas entre de mauvaises mains. Elle s'est faite violée... par un demi dieu prénommé « Damon », j'ai très bien retenu son prénom mais elle n'a jamais voulu me dire à quoi il ressemblait. Déjà, c'est son journal intime qui me l'a apprit et non elle. Je sais que ça ne se fait pas mais je pouvais pas rester là, les bras croisés, à la regarder se détruire à petit feu. Apparemment, il la suivrait et je n'aime pas trop ça parce qu'il est puissant. C'est un fils de Zeus et même si nôtre père est Hadès, il n'en reste pas moins qu'il peut être dangereux pour elle. Je m'inquiète à son propos et j'aimerais que tu veilles sur elle. Je n'ai pas eu le temps de le demander à Ezechiel mais si tu as l'occasion de lui parler, fais-lui passer le message dans les grandes lignes, je te fais confiance. Voilà, je crois que je t'ai dit tout ce que j'avais à te dire donc prend bien soin d'elle et méfie-toi, elle est capable de tout. Elle ne suit aucune règle et adore se mettre dans des situations inimaginables. La plupart du temps, elle s'en sort bien mais il lui est arrivée de rentrer gravement blessée. Son côté téméraire et insouciant lui fait prendre de gros risques dont elle n'a quasiment pas conscience. Elle est certes très gentille et serviable si on la prend dans le bon sens du poil mais un peu trop « je m'en foutiste » par moment pour être capable d'être complètement responsable d'elle. Et puis encore une fois, je suis sincèrement désolé de ce qui s'est passé mais je n'avais pas le choix cette fois-ci.

Cordialement et amicalement,
Matthew. »


THISisMYLIFE
Alors déjà, je suis une des fondatrices de ce fow. 8D C'est très important à préciser et ça m'évite d'avoir à mettre le code. Cool Oui je sais, c'est pas très sérieux mais pas grave. Surprised Si vous voulez plus d'info sur moi, allez sur le staff à poual. Cool

code par tintinbelote sur Bazzart. Merci.


Dernière édition par Nastasia R. Cameron le Mar 14 Fév - 20:20, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene W. Cooper

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: This is who I really am. ♪   Dim 5 Fév - 20:15

Bienvenue chez nous ma Chachouuu ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastasia R. Cameron

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: This is who I really am. ♪   Dim 5 Fév - 20:23

Merci ma Léachouuuuu. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Cooper

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: This is who I really am. ♪   Dim 5 Fév - 20:24

Minka drunken I love you
Bienvenue 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nastasia R. Cameron

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: This is who I really am. ♪   Dim 5 Fév - 21:00

Merciii. 8D I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: This is who I really am. ♪   Lun 6 Fév - 16:45

Bieeenvenue. *.* Je t'aime déjà. (a)
Revenir en haut Aller en bas
Nastasia R. Cameron

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: This is who I really am. ♪   Lun 6 Fév - 20:12

Merciiiiii. *-* Han, moi aussi. (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
THE CHEF EN CHEF
Admin


Messages : 14
Date d'inscription : 30/01/2012

MessageSujet: Re: This is who I really am. ♪   Mar 14 Fév - 11:16

dis tu as finie ta fiche nastychou ? ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroesofdestiny.forumgratuit.org
Nastasia R. Cameron

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: This is who I really am. ♪   Mar 14 Fév - 17:46

Oui je l'ai fini ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This is who I really am. ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 
This is who I really am. ♪
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Choisissez votre camp. :: 
C'EST ICI QUE TOUT COMMENCE.
 :: Fiches terminées
-
Sauter vers: