Choisissez votre camp.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie n'est qu'une aventure qui se vit en famille (Selou)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Liddell

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 17/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans tes rêves

MessageSujet: La vie n'est qu'une aventure qui se vit en famille (Selou)   Dim 22 Avr - 10:08

5 ANS AVANT LE CONFLIT ACTUEL ENTRE LES TROIS GRANDS

Bonjour, je m'appelle Alice Liddell et j'ai 13 ans, je suis la fille de Morphée; dieu des rêves et du sommeil. J'habite à la colonie des Sang-Mêlés, c'est un lieu où les gens comme moi devraient être en sécurité et pourtant ce n'est pas la guerre qui me tue, c'est la folie, le désespoir et plein d'autre maladies mentales qui me ronge peu à petit et le pire, c'est que je ne meurs pas, je reste en vie malgré moi. Je ne supporte plus d'être enfermée entre quatre murs, de voir les mêmes gens, de ne pas avoir de nouvelle du monde extérieur qui m'a rejeté il y a quatre ans de cela ... alors pourquoi vivre ? Je ne sais pas et pourtant je continue à espérer que quelqu'un me sauve, me donne un peu d'amour pour combler ce manque d'affection, que quelqu'un m'aide à porter ce fardeau que je porte, je vous en supplie ... aidez-moi qui que vous soyez; prenez moi avec vous, ne me laissé pas seule dans cette pénombre qui m'habite, je n'ai jamais voulu faire de mal à personne et pourtant on me rejette. Oh ! Je vous supplie à genoux, prenez moi avec vous !!

C'est dans cette mentalité de vie que j'ai grandi à la colo, j'étais tellement seule et pourtant je savais qu'il fallait continuer de croire, en fait c'est peut-être ça qui m'a sauvé, j'ai tellement regretté d'être allé à la colo mais je sais que maintenant je ne suis plus seule; ma famille est près de moi. Je te dois un merci, merci toi qui, m'est si chère à mon cœur, tu avais raison depuis le début, on est jamais seule: il faut juste parler aux bonnes personnes comme toi ... Je crois qu'en fait j'ai toujours voulu te ressembler, tu m'as montré comment voir le monde et je continue le travail que tu m'a donné. Je le fais avec honneur, c'est ce serment qui a peut-être sauvé des vies. J'aurai tellement voulu te rendre l'appareil mais tu sais qu'au fond de moi; j'ai encore besoin de tes conseils, de rire alors que le malheur frappe à nos portes. Je me répète et pourtant ... je n’arrive pas à en dire plus; il n'y qu'un seul mot qui veut franchir mes lèvres, ce mot que je pensais maudit m'a en fait sauvé la vie:

-"Merci ... Sélène"

J'aimerai que tu me rappelles comment on s'est rencontrées il y a maintenant 5 ans. On est chez moi, à New York pas trop loin de chez toi. J'aimerai ne pas oublier qui tu es, rappelles moi nos aventures, nos rires, nos pleurs. Je ne peux oublier mais rappelles moi ce que c'est la famille qu'on forme, toi, Lucas, moi et maintenant Harmony. J'aimerai bien devenir tante (non je rigole !)

Sélène ... merci ... je te dois tout ... MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene W. Cooper

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'une aventure qui se vit en famille (Selou)   Ven 27 Avr - 11:24



« Alice & Selene »
On est assise sur le canapé de ton appartement. Tu me souris et je suis heureuse de t'avoir. Je bois notre thé brûlant a petites gorgée et je te sourit. Je raconte des stupidités et tu rigole. J'ai maintenant 21 ans et toi tu en a 18. On habite toute les deux a New-York, pas trop loin l'une de l'autre quand même. Je suis marier, je vis avec Lucas maintenant depuis 3 ans. En te regardant, je pense à notre passé et à comment on s'est connu.

FLASH BACK

Je traînais près du terrain d'entrainement, j'avais alors 16 ans et toi à peine 13. Qu'elle belle époque. Comme toujours, le temps était clair et les champs de fraises dégagés un parfum divin. J'avais mon épée à la main et la clochette de mon bracelet cliquetait le long de mon poignet. Il faisait chaud cet été là et je portais simplement un short en jean et un tee-shirt blanc, mes pieds nus, eux s'enfonçaient dans la terre de la colonie. Au début j'avais mal à chaque petits cailloux qui venait se loger à la plante de mes petons, mais après 4 étés à la colonie, ils c'étaient habitués à la douleur. Chiron m'avait demandé de faire un tour près du terrain pour aider les nouveaux en difficultés et tu en faisais partie. Je n'avais jamais donné de cours auparavant et je dois admettre que j'étais dans une sorte d'anxiété très prononcé.
Je me pointais devant le petit groupe, cinq ou six gamins entre 13 et 14 ans qui venait d'arriver à la colo. J'essayer une première fois de parler et ma voix se cassait à chaque mot. Je n'étais pas timide pourtant mais c'était un sentiments étrange qui m'envahissait, le stress, comme quand vous achetez un nouveau sac mais que vous vous dite "J'ai rien pour aller avec!" et qu'il ne vous reste plus suffisamment pour une veste de chez Chanel. Finalement ma voix me revint et je pus me présenter normalement à mes élèves. Je trouvais la situation drôle car ils avaient quoi? deux ans de moins que moi pour la plupart?

" Salut tout le monde, je m'appelle Selene et Chiron a décidé que je serai votre professeur aujourd'hui "

J'avais toujours eu avec le vieux centaure une affinité très prononcé. J'étais l'une des plus jeunes à être arrivée à la colonie. J'indiquais à mes nouveaux élèves le mur d'escalade comme premier échauffement. Tout en les voyant monter le plus vite possible je repensais à pourquoi je faisais ça. Chiron avait décidé que des vieux pensionnaires pourraient aider les nouveaux, car c'est vrai qu'après 5 ans, j'en avais un peu marre de toujours faire la même chose. Jouer les profs était devenu un moyen de participer à la colonie tout en m'amusant un peu. Au bout de quinze minutes tous les étudiants étaient tombés au sol sauf une. Une petite brune avec un sourire malicieux et un regard vif. Elle redescendait allant s'aligner avec les autres. Je lui adressais un sourire, c'était rare que les nouveaux y arrivent pour la première fois. Il m'avait fallu bien de l'entrainement pour y arriver et encore plus pour réussir à battre Lucas après notre rencontre. J'étais douée mais je ne pensais pas qu'on puisse être aussi rapide pour monter que lui.
Je refixais mon attention sur la brune. Elle c'était présentait comme s’appelant Alice et étant fille de Morphée. Généralement, ils passaient leur journée à dormir. Elle avait l'air plus active. Elle était spéciale et ça me plaisait.


RETOUR AU PRESENT

Quand je reviens au présent tu me fixe toujours en rigolant. On continue de se parler de nos souvenirs et on rigole. Je prend un bateau et croque dedans.
Merci à toi aussi Alice. Je ne sais pas encore trop pourquoi mais tu as changé ma vision de la colonie.

_________________

" Des images me reviennent
Comme un souvenir tendre
Une ancienne ritournelle
Autrefois en décembre
Je me souviens il me semble
Des jeux qu'on inventait ensemble
Je retrouve dans un sourire
La flamme de mes souvenirs "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Liddell

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 17/02/2012
Age : 25
Localisation : Dans tes rêves

MessageSujet: Re: La vie n'est qu'une aventure qui se vit en famille (Selou)   Sam 28 Avr - 12:24



Son sourire est vraiment particulier, elle nous sourit
vraiment bizarrement. Les autres baissent leurs yeux, pas moi. Je l'affronte du
regard, j'ai beau être une fille de Morphée je ne dors pas quand je sens qu'un
combat est proche. On se dévisage pendant longtemps, je sais que c'est mal mais
je n'obéis à personne et surtout à cette fille. Je ne me supporterai pas si je
devais baisser mon regard, oh non !





Je la regarde mais elle n'a rien de dangereux, je la regarde
encore et encore et je m'éloigne du groupe, si c'est pour que ce soit une
pimbêche qui m'apprenne à me battre alors ils peuvent rêver autant qu'ils
veulent. Et je m'arrête, peut-être que ... elle peut devenir ma onee-san
(grande sœur au sens qu'on aime énormément) ? J'en doute, je ne peux avoir de
famille, les gens me rejettent tous sans aucune exception. Et puis je me
retourne et je regarde mes vêtements: un vieux short en toile et une chemise
blanche, mes converses rose. Mes vêtements semblaient si miteux par rapport aux
siens et ses cheveux brillaient de santé, les miens étaient réunis en une
grande natte qui retombe sur mon épaule droite. Elle m'appelle et je reviens
vers le groupe. J'évite le regard des autres, tous moqueur. Je ne regarde
qu'elle. Elle fait de même et nous dirige vers un stand de tir. Elle nous
indique comment tenir un arc et décoche une flèche: pile au milieu. Les autres
imitent ses gestes mais aucun n'y arrive.





-"Pourquoi ne bandes-tu pas ton arc Alice ?"





-Je regarde les autres, je sais tirer à l'arc, je réponds





-Je veux voir quand même.





Je bougonne mais obéis, je prends un arc léger, le bande,
encoche une flèche et vise la cible, je lâche la flèche et elle se loge dans le
rond le plus petit. Je souris, satisfaite de moi-même et je me retourne vers
elle. Elle ne dit rien et je souris de nouveau. Je repose mon arc quand elle
intervient:








-Si on passé au niveau supérieur ? Normalement c'est pour
les plus forts mais on peut faire ... une exception à la règle.






J'acquiesce et elle me dirige vers un stand de tir où je ne
vois personne, je l'interroge du regard et pour seule réponse un sourire
narquois. Je comprends très vite qu'il s'agit d'un lieu où les gens se battent
jusqu'à la première goutte de sang. Je me munis d'un arc et d'un carquois plein
à craquer et je me casse dans la forêt. Je cours le plus vite possible et
j'écoute, le sang bat mes tempes et j'attends. Je comprends que ma cachette est
sur le point de d'être découverte mais j'utilise mon don, je peux endormir ma
victime et lui faire subir le rêve de mon choix. Pour Sélène, je choisis le
rêve lourd et qui me permet de gagner facilement 3 minutes. Je cours et je
décoche une flèche, je tire dans une dryade qui se met à hurler et je récupère
ma flèche qui s'est logée dans son arbre. Pour la première fois de ma vie, je
trouve quelqu'un qui me poursuit. Mon rire est comme un tintement de clochette
d'argent.





DANS LE PRESENT





-Alice ! Tu te réveilles ? Allez quoi !!!


-Je ne peux pas boire mon thé tranquille, je n’ai même pas
mangé de macarons, pour te dire !!






Je la
regarde et je souris encore une fois, j'étais vraiment une peste quand j'étais
jeune, c'est peut-être ce qui a plu à onee-san ... et je me dis que maintenant,
faut que je profite un peu de mon chez moi et je me sens un peu à l'étroit dans
mon 400 m2 en plein New-York avec vu sur Central P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie n'est qu'une aventure qui se vit en famille (Selou)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie n'est qu'une aventure qui se vit en famille (Selou)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Aventure à Hélice
» Aventure MP3
» Festival Jules Verne Aventure (Paris 2009)
» LES COLLECTIONS OUBLIEES: 2- AU RENDEZ VOUS DE L'AVENTURE / VAILLANT
» [JEU] BLOWQUEST: Jeux d'arcade et d'aventure [Démo/Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Choisissez votre camp. :: LE TEMPS :: Flash-Back-
Sauter vers: